In Sociétés

Tout savoir sur la climatisation réversible

Le marché de la climatisation ne cesse de se développer. Les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour proposer des modèles de plus en plus performants. Parmi les dispositifs qui intéressent les consommateurs figurent la climatisation réversible. Elle doit son succès à sa double fonction qui est de chauffer (mode pompe à chaleur) et de rafraîchir (mode climatiseur). A l’instar d’un climatiseur traditionnel, le modèle réversible est composé d’un condenseur, d’un évaporateur, d’un compresseur et d’un détendeur. Il a pour particularité de fonctionner sur un principe similaire à une pompe à chaleur air-air. C’est ce qu’on appelle système thermodynamique. Un liquide frigorigène prélève les calories dans l’air (intérieur ou extérieur) pour ensuite effectuer une restitution. Ceci permet de faire fonctionner le mode chauffage ou le mode climatisation.

Il est à noter qu’une climatisation réversible doit être au moins composée de deux unités : une unité intérieure et une unité extérieure. La première sert à activer le mode climatisation tandis que la seconde permet le mode chauffage. Il est aussi possible de trouver sur le marché des modèles constitués de plusieurs unités appelés les dispositifs mulisplit. Pour ceux qui ont des besoins de chauffage ou de climatisation importants et qui se demandent comment installer une climatisation réversible? , c’est le système idéal à adopter.

Les avantages d’installer une climatisation réversible

Si ce climatiseur connaît autant de succès, c’est parce qu’il offre de nombreux avantages indéniables. Au rang de ses principaux atouts figure le confort qu’il procure en toutes saisons. En été, il fait baisser la température de la pièce rapidement. Inversement, en hiver, il apporte de la chaleur. A l’interrogation : comment installer une climatisation réversible ? Là-encore, ce dispositif apporte une réponse favorable. L’installation peut se faire par le particulier lui-même ou il peut aussi passer par les services d’un professionnel.

En termes d’autoconstruction, la pose du climatiseur est facile et ne nécessite pas de gros travaux. Parfait pour ceux qui envisagent une rénovation. Mais il est juste très important de bien choisir l’emplacement du bloc intérieur et extérieur.

Le délai d’installation est un autre argument en faveur de cet appareil. Car il faut seulement une journée et demie, par exemple, pour équiper une pièce de la maison. Dans le cas où les appareils devraient être posés dans les différentes pièces de la maison, 3 à 4 jours de travaux seront nécessaires.

Difficile de citer tous les atouts de la climatisation réversible sans évoquer l’économie énergie qu’elle offre. A l’instar d’une pompe à chaleur, ce climatiseur restitue entre 3 à 5 kWh pour une consommation énergétique de 1 kWh. Il suffit de s’en référer au coefficient SCOP et SEER pour déterminer les performances du dispositif.

Les formalités pour poser une climatisation réversible

En raison des coûts qu’elle génère, beaucoup de monde se demande comment installer une climatisation réversible sans trop dépenser. L’idée d’installer elles-mêmes leur dispositif murit dans l’esprit de beaucoup de personnes. Ce qui peut être effectivement avantageux étant donné qu’on se passe des prestations d’un professionnel qui peuvent être assez onéreuses. Néanmoins, entreprendre seul ce genre d’opération est assez risqué. Il faut avoir des connaissances poussées en bricolage pour être sûr que l’installation fonctionne correctement. La première étape est de s’assurer que l’installation électrique et les climatiseurs sont parfaitement compatibles. Il est aussi impératif de vérifier qu’il y a suffisamment de pente pour permettre l’évacuation des condensats, sans quoi un dégât des eaux risque d’être inévitable. La dernière précaution à prendre consiste à vérifier l’étanchéité de l’installation en utilisant de l’azote.

Ceux qui ne sont pas habiles en bricolage et ne veulent prendre aucun risque ne doivent pas hésiter à passer par les prestations d’un spécialiste. Cela va éviter quelques problèmes graves comme les brûlures causées par une manipulation des fluides frigorigènes, des risques d’incendie dus à de mauvais branchements électriques, le mauvais fonctionnement de l’appareil. A ce titre, installer seul son appareil ne permet plus de profiter des garanties offertes par les fabricants en cas de défaillance. En effet, comme leurs consignes n’ont pas été respectées, ils ne sont pas responsables du mauvais fonctionnement du climatiseur. Par contre, si c’est l’un de leurs agents qui a fait l’installation et la mise en service et que le dispositif a mal fonctionné, leur responsabilité sera engagée. A noter qu’en sollicitant un professionnel, les démarches administratives seront aussi respectées à la lettre.

Articles de la même catégorie :

Start typing and press Enter to search