In Sociétés

Estimez vos anciens objets

Si vous possédez chez vous de vieux objets qui ne trouvent plus leur place dans votre décor, n’envisagez pas tout de suite de les ranger au fond du grenier ou de carrément les jeter. Découvrez le site internet : http://pro-debarras-06.com/. En ces temps où le vintage devient de plus en plus à la mode, de nombreuses personnes sont en quête d’objets anciens pour compléter leur collection ou parfaire leur thème décoratif. En vendant vos objets, vous ferez alors d’une pierre deux coups. D’une part, vous offrirez une seconde vie à vos objets en faisant des heureux et d’autre part vous aurez un excellent moyen de gagner un peu d’argent. Par ailleurs, pour pouvoir fixer un prix il faudra connaître exactement la valeur de l’objet sur le marché. Si vous n’êtes pas sûr de votre estimation, il vaut mieux confier cela à un professionnel dans ce domaine. Estimez vos anciens objets en approchant un expert dans votre région pour pouvoir vendre des meubles, des bijoux ou des éléments de décoration au juste prix. L’approche peut se faire par le simple envoi des photos de l’objet. Si l’estimation semble être plus compliquée, l’expert peut vous proposer son déplacement jusqu’à votre domicile. Comme cette opération fait partie des services publics du commissaire-priseur, elle est par conséquent entièrement gratuite. Mais l’estimation d’un objet ne se limite pas seulement dans le cadre d’une vente. Estimez vos anciens objets pour détecter une éventuelle contrefaçon ou pour vous orienter dans le cadre d’une restauration.

Les œuvres d’art et antiquités

Pour connaître si vos meubles, bijoux, tableaux, sculptures, tapis, vieux papiers ou photographies sont rares et ont de la valeur sur le marché, il faudra solliciter l’avis d’un expert. Cet expert peut être spécialisé dans les œuvres d’art et antiquités adhérant à un syndicat professionnel vous garantissant ses compétences professionnelles, son honnêteté, la confidentialité et la transparence des prix. Les avantages de confier l’estimation de vos objets à ce professionnel sont alors nombreux à commencer par la détection rapide des clients potentiels. En effet, l’expert en antiquité a dans son carnet d’adresses un vaste réseau de collectionneurs. Il peut donc proposer vos objets à vendre directement à d’éventuels intéressés. Comme ces objets sont généralement vendus aux enchères, il vous fixe le prix minimal que vous pouvez obtenir en vente publique. Et bien entendu, ce prix sera optimisé aux mieux lors de la vente. Cela dit, vous pouvez fixer votre prix minimum sur l’objet et décider de le retirer de la vente si ce dernier n’atteint pas le prix souhaité. Par contre si la vente s’est parfaitement réalisée, il faudra prévoir entre 10 et 15 % du prix de vente pour les frais, plus une TVA de 19,60 % sur ce même pourcentage. Après votre visite chez l’expert, vous recevrez un certificat d’authenticité pour 10 ans de garantie légale. Estimez vos anciens objets et vous aurez donc un ordre de prix basé sur la valeur du marché actuel. Cette estimation peut être aussi consultée avant l’achat d’une œuvre d’art pour avoir une garantie supplémentaire, surtout si celui-ci implique beaucoup d’investissement.

Les sociétés d’expertise

Dans le domaine de l’antiquité, il ne faut pas confondre l’expertise et l’estimation de l’objet. Si l’estimation de l’objet consiste à déterminer sa valeur sur le marché, l’expertise a pour but de présenter ledit objet par un détail descriptif en précisant donc la nature de l’œuvre, l’identification de l’auteur, les dimensions, la matière et la provenance. Cela va sans dire que l’expertise mentionne dans la description l’époque de la création, la qualité de réalisation, l’état actuel de l’objet, et son niveau de rareté. Les sociétés d’expertise travaillent auprès des tribunaux ou en collaboration avec un commissaire-priseur et engagent tous deux leur responsabilité civile professionnelle sur l’expertise établie. Cet engagement aura son importance notamment dans le cadre d’une vente aux enchères publique. L’expertise vous communiquera également les traces de restauration, l’historique ou encore les références bibliographiques et muséologiques de l’objet. Il est à noter que l’expert que vous aurez engagé peut être agréé auprès de certaines institutions comme les musées. C’est un excellent moyen d’identifier une contrefaçon. Si vous comptez faire l’acquisition d’un objet authentique, vous pouvez le faire examiner par un expert à travers de simples photos. Toutefois, l’expertise ne vous apportera aucune garantie légale mais peut vous fournir les bons arguments pour vendre efficacement votre objet.

Articles de la même catégorie :

Start typing and press Enter to search